Votre bien-être avec l'hypnose

hypnose thérapeutique pour vous aider à améliorer votre bien-être
hypnose thérapeutique pour vous aider à améliorer votre bien-être

Accompagnement Naissance

Hypnose durant la grossesse

L’hypnose peut vous aider à vivre sereinement votre grossesse et vous préparer pour l’accouchement. Durant cet accompagnement, je vous propose d’aborder différents exercices qui vous permettrons de profiter des bienfaits de l’hypnose durant la grossesse.

accompagnement naissance, hypnose durant la grossesse

1. Positivité et Confiance en soi

2. Acceptation du changement

3. Intensifier le lien entre Parents et Bébé(s)

4. Apprendre à gérer la douleur

5. Gestion des émotions (stress, angoisse..)

6. Prévention babyblues & dépression post-partum

L’intérêt de cet accompagnement est de vous permettre d’expérimenter l’hypnose ainsi que l’auto-hypnose. Le but étant de favoriser l’autonomie des personnes, notamment dans le cadre de la gestion de la douleur et des émotions. Une pratique régulière vous permettra d’obtenir des résultats plus robustes et durables dans le temps.

Après l'accouchement : baby blues & dépression post-partum

Le baby blues est un trouble bien connue du corps médical, puisqu’il concernerait une mère sur deux. En effet, aussi appelé « syndrome du troisième jour », le baby blues se manifeste en général dans les trois à dix jours suivant l’accouchement. Le plus souvent il débute lors du séjour à la maternité. Alors que vous devriez être joyeuse d’accueillir enfin se petit bout de chou après neuf mois de grossesse, vous remarquez que c’est tout l’inverse. En effet, vous êtes déprimée, vous pleurez sans savoir pourquoi. Comme si vos émotions vous submergeaient. Vous ressentez un état de fatigue et d’hypersensibilité. Cela peut durer quelques jours, mais pas de panique. Cette période n’a rien d‘alarmant. Cependant, il est important que vous sachiez que cela peut vous arriver afin de mieux vous en protéger et éviter que cet état s’installe.

En revanche, la dépression post-partum présente des caractéristiques bien plus inquiétante. Elle touche en moyenne une femme sur dix. Cependant, elle peut survenir durant les 12 mois qui suivent l’accouchement. Elle se distingue du baby blue de par sa durée et de son intensité plus importante. Ainsi, parmi les principales caractéristiques de la dépression post-partum on note un état de fatigue excessif, des troubles du sommeil, de l’irritabilité, une humeur dépressive et une difficulté à entrer en relation avec son bébé … En raison de son intensité, si vous constatez que cet état dure, il faut impérativement en parler à votre entourage ou consulter un professionnel de confiance. Vous avez le droit de ressentir ce que vous ressentez. Vous avez le droit d’exprimer ce que vous ressentez ! Cela ne remet pas en cause l’amour que vous avez pour votre bébé, alors n’ayez pas honte d’en parler !