Votre bien-être avec l'hypnose

hypnose thérapeutique pour vous aider à améliorer votre bien-être
hypnose thérapeutique pour vous aider à améliorer votre bien-être

Hypnose & douleur

L’hypnose et douleur (aiguë ou chronique). L’hypnose c’est un allié précieux pour vous aider à traiter la douleur ! Pour comprendre comment l’hypnose agit sur la douleur il convient avant tout de définir ce qu’est la douleur, et pourquoi deux personnes ressentiront la douleur d’une façon totalement différente ?

La douleur : 3 choses à savoir !

La perception de la douleur est propre à chacun car la douleur n’est pas uniquement le résultat d’une blessure physique. Pour comprendre son caractère subjectif, il faut prendre en compte 3 dimensions : la sensation l’émotion et la cognition.

hypnose et gestion de la douleur
  • La sensation : l’information sensorielle (la douleur) est un signal qui part de « l’anomalie » du corps, remonte le long de la moelle épinière. Puis le cortex sensori-discriminatif identifie l’endroit où nous avons mal et à quoi ressemble la douleur.
  • L’émotion : l’information sensorielle est également transmise au cortex cingulaire antérieur, responsable de la zone des émotions
  • La cognition (les pensées) est générée par le cortex frontal. Nos pensées reflètent le sens que l’on donne à la douleur ainsi que nos stratégies d’adaptation.

Ainsi nous comprenons qu’avoir mal n’est pas uniquement le fait de ressentir la douleur physique. C’est également le fait de faire l’expérience des pensées et des émotions associées à la douleur. C »est pourquoi, deux personnes peuvent ressentir la douleur différemment. Même si la sensation physique peut être la même,  les pensées et les émotions sont propre à chacun.

De ce fait, pour traiter efficacement la douleur, il nous faut donc agir sur différentes composantes. La sensation physique (prise en charge par un médecin). la composante sensorielle (peut être traitée par des antidouleurs). la composante émotionnelle et la composante cognitif (les pensées).

Hypnose pour traiter la douleur

L’hypnose a depuis longtemps démontré son efficacité dans la gestion de la douleur. Cette efficacité s’explique par l’action de la suggestion thérapeutique sur le fonctionnement des différentes zones cérébrale impliquer dans l’expérience de la douleur. En effet l’imagerie fonctionnelle a permis de mettre en évidence les effets des suggestions thérapeutique sur le réseau neurologique de la douleur. Ces études montrent des modifications importantes dans les zones sensorielles et émotionnelles des patients, selon les types d’exercices proposés. En sommes, l’hypnose est bel et bien un moyen non médicamenteux, permettant de modifier la façon dont le système nerveux traite l’information de la douleur. Et comme il ne s’agit pas d’un médicament, l’hypnose à l’avantage de ne pas comporter d’effet indésirable.

La pratique de l’hypnose est thérapeutique et vous pourrez constater que certains exercices dépassent le cadre de la douleur et peuvent être pratiqués pour améliorer votre qualité de vie de façon globale (relaxation, sommeil, confiance en soi, etc). Cependant, il est important que vous puissiez vous familiariser avec les exercices proposés. En effet, une pratique régulière vous permettra d’obtenir des résultats durables.

Attention toutefois à ne pas substituer l’hypnose à un traitement pharmacologique.

Si vous suivez un traitement, il ne faut pas l’arrêter ou le diminuer sans l’avis de votre médecin.